Historique du Lycée

La construction en 1990 du «Lycée de Bischheim» par la Région Alsace après les lois de décentralisation, traduit la volonté de la Région de doter le nord de l’agglomération strasbourgeoise d’un grand lycée d’orientation générale et technologique. L’architecte a su restituer ce projet en mettant en accord esthétique, fonctionnalité et valeurs symboliques. L’édifice est constitué de deux corps de bâtiments d’esprit différent qui se font face, reliés par une traverse centrale. Côté Est, l’enseignement technologique, côté Ouest les filières classiques. Les étages abritent les lieux de travail communs et de rencontres : études, CDI, salle des professeurs … Au rez-de-chaussée, l’entrée principale du lycée ouvre sur une vaste esplanade en arc de cercle, à la fois cour de récréation, agora, lieu de rencontre et aire de passage pour les habitants du quartier. L’arrière de l’édifice donne sur un espace vert clos réservé à la détente des usagers du lycée.

Etablir des connexions avec les grandes idées de notre temps

Le parvis d’accès au bâtiment donne d’entrée le ton. Vaste esplanade ouverte, conçue comme un morceau de ville. Sans frontière ni clôture, telle une rue qui traverse la cité, le lycée Marc Bloch affirme son caractère urbain, et rompt avec la tradition de ce type d’équipement public. Le concept très novateur a bien fonctionné pendant plus de dix ans jusqu’à ce que des problèmes de vandalisme en révèlent les limites. Ces incidents ont imposé une redéfinition des espaces public et scolaire. Il reste qu’en dépit de ces réajustements, le projet Marc Bloch a indéniablement ouvert une brèche dans l’écriture architecturale des lycées. Très évolutif, le bâtiment a été successivement aménagé. Les infrastructures répondent aujourd’hui à la vocation pluridisciplinaire de l’établissement qui recrute bien au-delà de sa ville d’accueil.

Parole de l’architecte Antoine Gentner

Quelques applications de techniques innovantes ont vu le jour au lycée de Bischheim, entre autres le vitrage collé en façade et la domotisation des fluides et de l’éclairage. Des matériaux durables ont été utilisés pour la façade : pierre naturelle, béton architecturé, aluminium thermolaqué, verre et acier galvanisé. Le portrait de Marc Bloch a été réalisé en tôle d’aluminium perforé laqué et en acier artificiellement rouillé. Le lycée est fait pour les élèves : recherche d’ambiances lumineuses et acoustiques, traitement soigné des espaces de rencontres, qualité des locaux pour le bien-être de toute la communauté éducative.

 

Les différentes évolutions du lycée

Cet établissement a donné la preuve qu’il pouvait amener beaucoup d’élèves au succès, avec un fort taux de réussite au baccalauréat. Certaines spécificités sont à noter en la matière : l’internat de regroupement, légèrement excentré, la présence d’un restaurant scolaire non situé dans l’enceinte de l’établissement. Par ailleurs, la population scolaire du lycée se caractérise par une grande diversité : nous accueillons des élèves suivant des filières générales et technologiques, des élèves en filière sport-études, et depuis quelques années une classe d’élèves autistes.

Powered by WordPress | Designed by: WordPress Themes | Thanks to best wordpress themes, Find WordPress Themes and Themes Directory